Cl'eo, Veille technologique Transports et Mobilité
Interview de Jean-François LUYE - Promold

L'idée est de développer et de commercialiser une technique révolutionnaire de simulation de moulage et d'injection issue des résultats de recherche menés pendant la thèse. Jean-François LUYE démarre avec un CAP d'ajusteur dans un Collège d'enseignement technique. Il passe beaucoup de temps en atelier et c'est comme une révélation... Il poursuit avec une seconde spéciale dans un lycée à Gennevilliers, puis un brevet de technicien (ancien bac professionnel) en plasturgie, puis un BTS plastiques et composites dont il sort 1er au niveau national et devient un professeur de plasturgie engagé et assidu auprès des élèves du même lycée. En parallèle, il continue ses études et obtient une maitrise de chimie moléculaire, un DEA et enfin, un doctorat en mécanique et matériaux avec mention très honorable et les félicitations du jury en 1999. C'est l'aboutissement d'un long cycle, l'exemple parfait de la réussite d'un système parfois critiqué, et la preuve que "tout est possible, quand on est motivé, passionné et bien entouré".

Armé de son doctorat, il créé la société Promold le 1er octobre de cette année-là avec le soutien de son épouse. L'idée est de développer et de commercialiser une nouvelle technique révolutionnaire de simulation numérique du moulage par injection des matières plastiques issue des résultats de recherche menés pendant sa thèse.
Jean-François LUYE investi pour s'équiper du logiciel de simulation MoldFlow et travaille la première année avec un directeur d'usine qui a un besoin d'expertise dans le domaine des pièces plastiques pour la téléphonie mobile. Il sera le premier d'une liste qui avoisine aujourd'hui les 250 clients. Avec ces clients, viennent également les embauches internes et le développement de la structure. Comme beaucoup de TPE innovantes, les salariés sont formés pour devenir des experts, qui sont malheureusement parfois recrutés par leurs propres clients.

Promold a aujourd'hui 15 ans d'existence, et a, pour garantir sa survie, pris un tournant déterminant en 2008 - 2009. En effet, la société a su 'profiter' du temps laissé par la baisse des commandes due à la crise, pour faire de la R&D, afin de préparer l'avenir, et ceci grâce notamment à la mise en place du CIR.
"A l'époque, de nombreuses sociétés ont été sauvées par ça".
Promold est même labellisée centre de R&D et Jean-François LUYE devient par ailleurs, expert CIR pour aider d'autres entreprises dans son cas.

2011 marque un autre tournant, avec la découverte du pôle Mov'eo sur un salon. Promold est présentée devant les experts du pôle, des contacts se créent et finalement, Jean-François LUYE est directement contacté par Renault pour participer à un projet de R&D type FUI (ALMA : Architecture for Low Mass and Aerodynamic drag) et intégrer ainsi un consortium énorme. ALMA s'est terminé en décembre 2013 et a été primé pour sa pertinence en termes de solutions d'allègements pour l'automobile. Promod a mis en évidence que l'utilisation des matières plastiques chargées de la fibre de verre pouvait être une alternative aux pièces réalisées en métal.

Par la suite, Jean-François LUYE entre en tant qu'expert d'un des DAS du pôle (EEV) et suit désormais l'activité du pôle, de ses membres et de ses projets principalement en matière d'allègement des véhicules.
"Mov'eo permet de côtoyer d'autres experts, notamment de grands groupes, qui ont des visions à long terme, à plusieurs années ce qui donne de l'air, des perspectives… J'ai la sensation que la société a grandie en côtoyant le pôle qui donne une dimension autre et change la vision que l'on a de sa propre entreprise. Par ailleurs, cela a clairement amené des nouveaux business et nous a conforté dans le développement de nouvelles compétences internes. Ce qui est intéressant, c'est le temps de transformation de la R&D au marché qui se raccourci de plus en plus. Nous avons pu embaucher deux personnes. »

Un succès en amenant un autre, Promold intègre l'année dernière, via ID4Car, le projet DURAFIP avec Trellborg et PSA Peugeot-Citroën (entre autre) qui représente une révolution dans la façon de concevoir les pièces en matières plastiques puisque son objectif est d'anticiper le vieillissement des matériaux polymères et donc des objets.

"Aujourd’hui, en plus de notre activité d'ingénierie, nous travaillons sur des petits projets de R&D avec d'autres membres du pôle et nous sommes aussi en phase de concrétisation d'innovation en propre avec des brevets en cours".


Propos recueillis par ClBW pour le Pôle Mov'eo – Avril 2014 – Copyright © 2014 Mov'eo

Retour liste
#ParisAutomotiveSummit

Le 18 octobre 2022 - Dôme de Paris (Paris 15è)

Coorganisé par la Plateforme Automobile (PFA) et la Fédération des industries des équipements pour véhicules (FIEV), Le Paris Automotive Summit permettra aux dirigeants mondiaux du secteur automobile, acteurs innovants et responsables publics de partager leur vision des défis d'avenir du secteur et du futur de la mobilité durable.

Les participants au Paris Automotive Summit pourront ainsi y écouter les acteurs mondiaux engagés dans la mutation du secteur automobile et découvrir leur vision de la mobilité du futur, les rôles qu'ils entendent y jouer, les défis technologiques sur lesquels ils se mobilisent et les stratégies mises en oeuvre pour en capter la valeur, seuls ou en partenariats.

Le Paris Automotive Summit s'inscrit dans la Paris Automotive Week, qui rassemble les salons Mondial de l'Auto et Equip Auto.
Voir l'événement dans l'agenda de Cl'eo.

Mov'eo - Le blog PME Plus d'informations
sur le Blog Mov'eo PME.
Liens partenaires
© NextMove • Conditions générales d'utilisation